Archives - ‘Washington’

Des nouvelles de Washington/News from Washington

June 23, 2009 | Madeleine Roy

(see English text below)

Vous trouverez une entrevue au sujet de Dominic Villeneuve, étudiant à la Faculté des sciences sociales, bac bi-disciplinaire administration publique/science politique au lien suivant: http://dc.about.com/od/jobs/a/InternProfiles.htm About.com est affilié au New York Times : Dominic est présentement en stage au Washington Center.

Dominic a aussi eu la chance d’interviewer Jack Layton lors de son passage à Washington il y a deux semaines et de jaser avec Ralph Nader la semaine dernière.

Marie-Pier (notre autre stagiaire au Wasington Center) et Dominic ont aussi eu la chance de discuter un peu avec le Ministre des Relations Internationales du Québec à une réception la semaine dernière et ont été inviter à célébrer la Fête du Canada à l’Ambassade la semaine prochaine.

You will find an interview of Dominic Villeneuve (Joint honours Public Administration and Political Science) at the following link: http://dc.about.com/od/jobs/a/InternProfiles.htm (About.com is a New York Times affiliate): Dominic is presently in an internship at the Washington Center.

Dominic also had the opportunity to interview Jack Layton during his visit in Whashington and talk with Ralph Nader a couple of weeks ago.

Both Marie-Pier (honours with specialization DVM - Marie-Pier is also a University of Ottawa intern at the Washington Center) and Dominic were able to meet and talk with the Minister of International Affairs of Quebec last week during a reception.  They also have been invited by the Canadian embassy for Canada Day.

Le début d’un séjour à Washington DC

June 2, 2009 | Marie-Pier, stagiaire, Washington Center

Bonjour tout le monde, 

À ce que je constate, les stages et cours internationaux vont bon train. Ici, le début de mon séjour à Washington n’a pas été du tout repos. Dès la première journée (mercredi 27 mai), je me suis trouvée à marcher sur le National Mall. Les édifices de Washington sont vraiment gigantesques et construits pour impressionner. On ne peut s’empêcher de penser qu’à l’intérieur de ces murs sont pris des décisions importantes qui peuvent faire basculer le cours des affaires internationales d’une seconde à l’autre. À ce temps-ci, les touristes commencent à défiler dans les rues, mais ce sont surtout des gens d’affaires, pressés et armés de leurs cellulaires, qui déambulent partout.

Le deuxième jour de mon séjour a consisté à une session d’introduction au sein de mon programme de stage: Global Trade and Regional Integration. Nous sommes un très petit groupe (une vingtaine) dont la plupart sont Américains sauf trois d’entre nous, 2 étudiants d’Alberta et moi, la franco-canadienne. Après avoir pris conscience du syllabus et des exigences de notre programme, nous nous sommes rendus à USAID où nous y avons rencontré quelques représentants de programmes qui nous ont expliqué leur travail. Plus tard, c’est à Voice of America, cette boîte de journalisme international, que nous avons effectué une petite visite. J’ai ensuite assisté à une réunion pour les étudiants internationaux (ça fait bizarre d’être considéré ainsi). Nous sommes peu, environ 25 (dont 21 Canadiens) sur les quelques 700 stagiaires participant au programme du Washington Center pour l’été 2009.

Le vendredi, tous les étudiants du Washington Center se sont réunis pour des réunions et témoignages d’anciens participants. On nous propose une expérience de travail (stage), un cours par semaine et un forum de leadership où nous avons diverses tâches à remplir (engagement civique, préparation CV, entrevue informationnelle avec des acteurs dans notre champ d’intérêt, journal hebdomadaire…). On cherche à nous mettre en contact avec plein de professionnels de notre domaine d’intérêt, tout comme on nous encourage à participer à la vie trépidante que peut offrir Washington DC. Et l’action et les événements, ce n’est pas ce qui manque ici, croyez-moi.

La fin de semaine a passé très vite, question de m’organiser un peu dans mon appartement et de découvrir les environs. J’habite avec 3 autres filles du programme. Nous sommes à Alexandria, en Virginie. Nous prenons le métro à tous les jours pour nous rendre à Washington DC. Selon les heures de déplacement, le trajet varie beaucoup, de 30 min. à 1h et ensuite, on continue à pied!

Aujourd’hui, comme je le ferai à tous les lundis, j’ai eu une journée de conférences avec les membres de mon programme. Nous avons rencontré un économiste international travaillant au International Trade Administration Division of the U.S. Department of Commerce. Ensuite, nous nous sommes rendus au Hostelling International Washington DC pour en apprendre plus sur la sensibilisation à la diversité culturelle encouragée par cette auberge de jeunesse. Finalement, notre journée s’est terminée au Inter-American Foundation, organisation qui finance de petits projets de développement en Amérique latine. 

Demain, ce sera le grand jour, soit mon premier jour de stage au North American Association for Environmental Education. Et mon premier cours de soir : Conflict, Violence, and War. D’ici peu, je serai en mesure de vous en dire plus sur ce à quoi peut ressembler travailler dans une petite organisation américaine qui cherche à encourager l’éducation gouvernementale.

D’ici là, bons stages à tous! 

Départ imminent pour Washington, DC.

May 29, 2009 | Dominic, stagiaire, Washington Center

Bonjour,

Dans cette première entrée de blogue, je vais discuter de mes préparatifs pour un stage à Washington cet été en collaboration avec le Washington Center.

Après avoir été accepté dans le programme de leadership politique du Washington Center, je devais faire des entrevues d’emplois au téléphone dans le but de me trouver un poste de stage. Pour obtenir un visa de stage étudiant, il faut avoir un poste déterminé aux États-Unis. Tout ce processus se passe en anglais, mais je n’ai pas vraiment parlé anglais depuis plusieurs mois. Ma première entrevue s’est relativement bien passée, c’était pour un poste chez mCapitol management, une firme de lobbying sur la colline du capitole. Mais, mon anglais était vraiment rouillé après tant de mois de français et je n’ai pas eu le poste. C’est finalement lors de ma deuxième entrevue, avec Ball Janick LLC http://www.balljanik.com/ que les choses ont cliqué. Cette entrevue s’est bien déroulée et quelques minutes après l’avoir terminée, l’assistante de la dame pour qui je travaillerai me rappelait pour dire que j’avais le poste. J’étais très heureux, cette firme semble vraiment bien et les projets sur lesquels je vais travailler me tentent beaucoup. Je vous en dirai plus une fois en poste là-bas.

Et maintenant les préparatifs. C’est quand même compliqué de partir pour travailler aux États-Unis. Mon passeport devenait échu le 30 novembre 2009 et je ne serai à Washington que jusqu’au 8 août, mais, pour obtenir un visa, je dois avoir un passeport en vigueur pour trois mois après la date prévue de sortie, soit après le 8 décembre 2009. J’ai donc dû demander un nouveau passeport. Ensuite, je devais me procurer des médicaments sur ordonnance pour la période de mon stage, mais ma prescription devait être renouvelée avant cela, donc, visite chez le médecin au centre médical de l’université pour effectuer le renouvellement. Suivi par une visite chez Campus pharmacy pour me procurer les médicaments nécessaires.

Il me reste encore les papiers de l’immigration américaine à remplir et à faire la demande de visa une fois à la douane américaine. Ces papiers importants sont arrivés ce matin à mon appartement d’Ottawa, mais je suis présentement à Québec en visite chez mes parents et c’est d’ici que part mon vol pour Washington. Heureusement que le commis de la résidence a intercepté l’enveloppe et m’a appelé! Mon ami Nicolas est allé chercher l’enveloppe et me l’a envoyé par Xpress Poste pour réception dans deux jours. Mon départ est prévu pour dans une semaine et une fois ces papiers reçus, je dois remplir des formulaires en ligne sur le site de Department of State et payer les frais du visa avant de me présenter à la douane.

La maladie dont je souffre nécessite de fréquentes injections et sans les médicaments, ma vie est en danger. Alors, je ne laisse pas ces médicaments, ni le nécessaire d’injection voyager dans la soute à bagages. Je vais transporter avec moi ces précieux remèdes à bord de l’appareil. Coup de fil au transporteur aérien pour les avertir de la situation et ils se chargeront d’avertir la sécurité de l’aéroport. Bon, je crois que tout est fin prêt, me reste plus qu’à faire ma valise…

Un petit mot de Washington

February 27, 2009 | Corey, Intern, Presidential Class

Bonjour à tous!

Je suis vraiment impressionné par vos commentaires et résumé de vos expériences. Il y a quelques-uns de mes collègues sont eux aussi intéressés par vos expériences que moi. Pensez-y un instant. Y’a-t-il, dans le monde, un endroit où on retrouve des étudiants d’une institution qui se sont lancés dans une culture, un climat, un village ou une langue qui est complètement hors de l’ordinaire ? Parfois, lorsque je fais la lecture de vos expériences, j’aime faire la comparaison à des journalistes qui se sont lancés dans divers endroits sur notre planète. Cependant, ce qui nous distingue de la catégorie de ces gens est que nous avons choisi notre destination pour une raison et c’est de travailler tout en utilisant ce que nous avons appris au Canada pour créer un meilleur monde. Je me demande comment serait le monde si tous avaient la même motivation que vous avez? Bref, je crois que ce que vous faites est incroyable.

Je ressens aussi cette passion de vouloir apporter mes idées et mon travail ici à Washington même si ce ne sont pas nécessairement des gens qui souffrent ou des gens qui demeurent dans des conditions horribles. Le Canada est un exemple qui est étudié à travers le monde. Oui, même dans ce pays où je croyais que les grands puissants allaient ignorer ce que j’apporte à la table. Bien au contraire !

Nous demeurons présentement dans une situation horrible. Sans trop aller en détail sur mon point de vue, je veux ajouter que j’ai rencontré plusieurs gens tels que Ralph Nader, Bill Clinton, Steve Jobs, Barry Diller, etc. Tous ont été très clairs et surtout un homme nommé Bob Shiller qui a travaillé au DOW et présentement un professeur à Yale. Tout pour dire, les États-Unis est en dépression et, sans trop aller en détail, les États-Unis et la Chine sont les deux puissances qui « contrôlent » le marché mondial et l’effet domino sera très sérieux, surtout dans le tiers-monde. Je me demande comment les gens réagissent à la situation économique dans vos pays?

Le programme pour lequel je travaille est très haut placé ici à Washington et tous les fonctionnaires, gens du Pentagon, Capitol Hill, etc., nous reconnaissent. C’est vraiment un honneur et avec ceci nous avons au moins deux séminaires de 60-90 minutes qui nous sont offerts à chaque jour, souvent une tôt le matin et en soirée. Par exemple, hier nous avons accueilli Pete et Bryan Williams de NBC et George Malick - ils sont très intéressants. Tout ce que je peux dire c’est que les Américains sont prêts pour un changement et ils veulent regarder ailleurs pour du soutien. OK, un peu utopique, mais je suis certain de mon affirmation. J’ai rencontré des généraux des Marines, Air Force et de l’Armée au Pentagon hier et ils m’ont dit qu’ils sont dévoués à l’Afghanistan. Personne ne veut affirmer que l’Iraq a été un désastre, mais comme Condoleezza Rice et Frances Townsend nous ont dit lundi : la mission en Iraq a surpris les Américains. Cependant, si les 3 groups qui ont été divisés pendant plusieurs années peuvent se réunir, nous allons retrouver un Iraq en meilleure santé. Le plus gros challenge qu’ils ont souligné est la difficulté de ne pas faire comme nous le faisons ici mais de laisser ces gens travailler ensemble pour atteindre ce fameux « nation building ». Je suis certain que ceci est aussi un pilier que vous retrouvez lorsque vous travaillez avec les communautés dans vos pays.

J’aimerais trop continuer à écrire mais souvenez-vous d’une chose : nous sommes chanceux et privilégiés d’avoir la citoyenneté canadienne. En tout cas, c’est ce que je réalise de plus en plus lorsque je suis ici. J’ai eu l’honneur d’être au Capitol lors de la présentation du State of the Union Address de Obama. Je suis trop content d’entendre qu’il va tout faire pour donner l’opportunité à tous les Américains de s’éduquer. Un peu utopique, mais c’est ce que j’appel le développement idéal.

Oh, est-ce que vous dormez peu comme moi? Je n’ai pas dormi plus de 7 heures par soir depuis mon arrivée. C’est fou et j’ai hâte de me reposer un peu mais nous devons tous suivre notre mission et c’est d’aider ceux qui ne jouissent pas des mêmes luxes que nous!

À tantôt!

Corey

Washington D.C

February 5, 2009 | Corey, Intern, Presidential Class

Hey everyone,

I am sorry about the last entry, I thought I was just saving the post and not publishing it because I had to run to another building to give someone a VISA.

The quote from President Clinton was “If you live long enough, you’ll make mistakes. But if you learn from them, you’ll be a better person. It’s how you handle adversity, not how it affects you. The main thing is never quit, never quit, never quit.”

Time has been crazy here but I am learning a lot. My closest co-worker has gone back to Iowa for a funeral and out of the 11 of us 3 have been hospitalized and 4 are sick with pneumonia (I think it has to do with 16-18 hour days of work!). The lone Canadian immune system is still going strong haha!

I must say that the new administrations’ policy have been interesting and definitely not what we have witnessed in the past 8 years at least. I was debating with one of my coworkers from the South and she agreed with me about the whole “buy American stimulus”. Protectionism doesn’t work and this would defnitely hurt us Canadians who heavily depend on the American buying power of our products.

I was in a conference yesterday with a CEO of a huge oil company here (I cant mention his name because he is currently in a study group who are analyzing the current economic situation). However, what he told us was freighting and realistic to say the least. He told us that the United States is in a depression and suggests that avoiding and ignoring, like many banks, car companies and other industries have done, must stop immediately. He drew out two scenarios that could demolish the American economy even more. First, if China decides to stop paying the American debt and secondly if the American doesn’t become a producing country - they will fail heavily. I agree with him although I hope he is being extreme. He’s on this committee with a bunch of Harvard professors and other CEO’s so I guess he must have a bit of common sense? He also added that GREEN is a must.
I will let you judge his perception - I surely agree with him.

Washington

January 27, 2009 | Corey, Intern, Presidential Class

Bonjour à tous!

Bien l’inauguration fut incroyable. J’ai jamais pensé que le climat et l’environnement serait aussi intense. Avant mon arrivée dans le cœur de cette belle ville, un sénateur de la Californie m’a informé qu’il y avait un ticket dans la section bleu. Ce fut derrière les sénateurs eux-mêmes! Bref, j’ai vraiment joui de mon expérience mardi dernier et Obama est comme un dieu ici, c’est presque dangereux. Les gens ont tellement de confiance en lui - Est-ce qu’il sera capable de répondre à cette crise économique et sociale?

Cette semaine, j’ai la chance de rencontrer differentes personnes de compagnies et organisations qui se spécialisent dans le développement de solutions pour répondre aux problèmes de l’environnement. Ces gens, tels que Al Gore, nous donnerons des idées pour nous motiver afin que nous puissions continuer vers l’avant, dans la recherche de nouvelles technologies pour réduire nos déchets  et la polution qui affectent le fonctionnement de notre planète. J’ai hâte de voir comment ils vont présenter leurs projets.

À bientôt! Je lis attentivement tous vos blogues et je suis très impressionné. J’espère que vous êtes tous fiers de vous mêmes puisque je ne doute pas que ce n’est pas facile de se lancer dans un pays étranger et sous-développé! Je continuerai à lire vos histoires. Je vous laisse avec une petite citation que Bill Clinton m’a dit personnellement lors d’un souper la semaine dernière:

Corey

Hello everyone from Washington D.C on the eve of an historic event

January 20, 2009 | Corey, Intern, Presidential Class

Hello everyone, I hope all of you have arrived safely and are in good hands!
I just thought I would write a quick entry on this blog. I am currently in Washington D.C volunteering for a nonprofit organization called Presidential Classroom. I have already had the great honor to help, motivate and educate young Americans and many other students from around the globe. Today, I had the honor to shake hangs with President Clinton as he gave us a 75 minutes speech. He mentioned one thing that will stay with me forever and that I would like to share you with you. He told us to follow our dreams whatever they may be - I was so impressed by his charisma - something I have much difficulty in finding with politician, especially successful ones like Mr. Clinton. During his speech, he even mentioned the Canadian health care system. I thought that was pretty cool, especially being the only Canadian here - he said that the United States should follow Canada’s steps in developing a better health care system. He also spoke about developing other countries, which made me think of all of you and the great experiences you have in front of you. He told me that he believes Mr. Obama will have two things on his mind. 1. The Economy (not just U.S) and this idea of one common humanity. I wish I could go on forever about him, but I shouldnt be stealing all this blog space.

In this conference, I had the privilege to sit down beside Ambassador L.Bruce Laingen, one of the world most respected man. Mr. Laingen fought tirelessly to fight for human rights and saved over 150 detainees in Iran while he was an ambassador. I defnitely challenge you to research him, he has quite a story.

In short, I have met hundreds of great people here - rich and poor- young and old - powerful and non powerful. All I have to say is that this vicious stereotype about the typical American has disappeared because of my experience here. America is ready for change - and change is coming. Yet, as Mr. Clinton told me a few hours ago - change can only absorb so much and this is something the world will have to understand.

I hope all of you are enjoying yourselves and I think it would be great if you all would comment on how the people in your country are reacting to the inauguration? Is it even an issue?
Corey