Sur la terre de la Téranga

July 22, 2019 | Guillaume, Développement international et mondialisation, Uniterra,Fédération des Producteurs maraîchers de la zone des Niayes (FPMN) - Conseiller en mise en marché de produits agricoles

Depuis toujours, je rêvais de visiter de nouveaux pays et découvrir de nouvelles cultures. J’ai décidé de partir à l’aventure sur la Terre de la Téranga pour enrichir mes connaissances. Les théories enseignées dans les salles de classe sont souvent distantes de la pratique. C’est pourquoi je me disais qu’il serait important de vivre une expérience à l’étranger dans un pays ‘’appauvri’’ ou j’aurais l’occasion de renforcer mes habiletés sociales et mon éthique professionnelle.

Deux mois se sont écoulés sous mes yeux. Après mon arrivée à Dakar, j’étais émerveillé par le nouvel environnement, la conduite tout à fait différente et la fameuse hospitalité sénégalaise. Au bout de quelques moments d’adaptation au mode de vie, j’ai découvert que le Sénégal me réservait de grands secrets.

Au cours de ce stage au sein de la Fédération des Producteurs maraîchers de la zone des Niayes (FPMN), j’ai pu mener des visites sur le terrain pour approfondir ma compréhension des défis auxquels les producteurs-trices sont confrontés. Ce fut un véritable plaisir de pouvoir voyager dans la région des Niayes et de pouvoir échanger avec différents producteurs. À la suite de cette enquête, j’ai pu concevoir une formation qui traitait des techniques de stockage et conservation des produits agricoles. Essentiellement, il s’agit d’un atelier de sensibilisation ou l’on misait sur l’importance de bonnes pratiques de stockage et conservation et tenter de les intégrer dans leurs entreprises. La prochaine étape sera d’organiser une formation qui portera sur deux thématiques, dont la labellisation/certification ainsi que la mise en marché des produits agricoles. Ce sera un défi considérant que le temps s’écoule rapidement. Il ne me reste plus que deux semaines avant la fin de cette belle aventure.

En plus du travail que j’ai effectué avec mon organisme d’accueil, j’ai participé à la vie sociale. J’y participe principalement à la cuisson du repas. J’ai aidé les jeunes producteurs membres de la FPMN à préparer le fameux ‘’thieboudjeun’’. Une fois le repas était prêt, nous étions tous assis en cercle à l’extérieur réuni autour d’un seul plat. Chacun avait sa portion délimitée par des lignes imaginaires. Il ne faut pas surtout pas s’inquiéter de de manquer de nourriture comme mes collègues remplissaient ma partie constamment. C’est à ce moment où j’utilisais l’expression en wolof ‘’lekk naa bu baax’’ ce qui signifie que j’ai bien mangé pour me retirer de table. En effet, cela m’a facilité mon intégration et m’a permis de socialiser tout en agrandissant mon réseau.

Les souvenirs qui resteront le plus vivement gravés dans ma mémoire sont les moments que j’ai eu la chance de partager et les relations que j’ai eu le bonheur de nouer. Ces amitiés, j’ai eu l’opportunité de les avoir parmi mes collègues de travail comme à l’extérieur. Ce sera un grand changement de ne plus les voir du tout.

Ce stage m’a permis de grandir autant sur le plan personnel que professionnel au travers des diverses expériences que j’ai pu réaliser lors du stage. Ce stage nous expose à des situations difficiles, à des zones d’inconfort, nous confrontent dans nos valeurs, remet en question nos principes et permet de confirmer certaines facettes de notre personnalité. Ce n’est pas le genre de voyage qui plait à tout le monde, mais assurément, c’est le genre de voyage qui permet à tout le monde de découvrir une partie d’eux-mêmes qu’ils n’auraient peut-être jamais explorée. Même si mon parcours ne fut pas sans difficulté, j’en garderai un très bon souvenir de même que de nouvelles compétences et expériences.

Pour conclure, je recommanderais ce stage à tous les gens qui veulent développer leur capacité d’adaptation, s’ouvrir sur le monde, développer des relations authentiques. Jamais je n’aurais imaginé autant m’attacher aux gens et à la culture sénégalaise.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.