Une expérience espérée mais surprenante

February 7, 2018 | Aurianne, DVM, Uniterra, Sénégal FNPN, Conseillère en communication

Je suis arrivée au Sénégal avec pour objectif social de passer le meilleur séjour de ma vie, et pour objectif professionnel de faire un impact. Ce sont des attentes que chaque étudiant possède avant de s’embarquer dans cette aventure. Ce que j’ai aimé au premier abord et qui peut sembler bizarre est que même si je venais du Canada, l’attitude des autres envers moi n’était pas pour autant biaisée ; les mêmes règles s’appliquaient sur moi. Il est évident que rester dans une salle de classe pour étudier les théories du développement international, et aller dans un pays en voie de développement pour l’expérimenter, constitue deux sensations très opposée.

En étant au Canada dans mon université, je me demandais pourquoi est-ce que les africains ne se lèvent pas pour changer les choses et améliorer leurs conditions de vie. J’apprenais toutes ces réalités théoriques sur le développement des pays en voie de développement et je me disais qu’il y avait un problème de mentalité, que personne ne désirait vraiment changer les choses. Mais lorsque je suis arrivée au Sénégal et en discutant avec les gens surtout avec les jeunes, je me suis rendue compte que ce même désir de changer les choses et développer le pays ou continent, est extrêmement partagé.

Contrairement à ce qu’on pense, l’exécution d’un projet ne se fait pas en un clin d’œil, quelle que soit son importance et sa valeur. Il faut une étude approfondie des détails du projet et surtout il y a une hiérarchie à respecter, ce qui prend plus de temps qu’il paraît (c’est l’administration). C’est en fait toute cette réalité qui fait le charme même de mon expérience, c’est la réalité !! J’ai eu la grâce de ne pas être tout le temps dans un bureau et de travailler dans un village ; assurément les réalités sont différentes que dans la ville. J’ai eu l’occasion dans le cadre du travail d’aller dans des champs, des fermes, et même des lieux historiques et d’apprendre leur histoire. C’est juste une aventure incroyable. Découvrir le plein potentiel des pays étrangers change d’une certaine façon notre mentalité et donne même encore plus d’idées en ce qui concerne le développement international.

Il y a beaucoup de choses qui m’ont surpris et continue de le faire, et l’une de ces choses c’est le lieu-dit lac rose : une ressource immense en sel que le Sénégal utilise pour alimenter les pays voisins de la sous-région et au-delà. J’encouragerai quiconque à venir vivre ce que je vis, il faut voir pour croire et le charme de tout ça est que je n’en suis qu’au début. J

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.