Si familier, si différent

February 21, 2018 | Mely, DVM, Haïti, Uniterra - Organisation de gestion et de destination Nord ET Association des jeunes artisans de Milot (AJAM) - Conseiller en appui juridique et règlementaire

Cela fait déjà plus de 5 semaines que je suis en Haïti et je peux enfin dire que je suis installée ! Je suis arrivée au pays bien préparé (du moins, c’est ce que je pensais !). Étant au Canada, à partir de la description du poste, des témoignages des anciens stagiaires, des recherches que j’avais faites…j’avais une idée bien précise de ce que pouvait être mon stage. Mais voilà que j’arrive sur mon lieu d’affectation, on m’apprend que mon mandat avait été modifié. Très rapidement, j’ai pris conscience de cette réalité qui frappe une fois sur le terrain. En Haïti, il y a plusieurs projets en cours, mais pas suffisamment de volontaires pour les mettre en exécution… Bien souvent, les volontaires sont appelés à faire plus que ce qui est inscrit dans les tâches initiales, car on doit d’abord et avant tout répondre aux besoins de la population locale. Dans l’enthousiasme, j’avais oublié la possibilité que mon mandat initial pouvait être modifié. J’ai donc dû faire preuve de flexibilité et m’adapter assez rapidement.

Jusqu’à présent, je peux affirmer que ce stage et mon nouveau mandat dépassent de loin mes attentes ! Actuellement, j’ai la chance de travailler non seulement en partenariat avec l’Organisation de gestion et de destination Nord Haïti (OGDNH) qui se situe dans la ville du Cap-Haïtien, mais j’ai également la chance de travailler à l’extérieur de la ville avec l’Association des jeunes artisans de Milot (AJAM). Ce qui me donne la possibilité de découvrir deux réalités complètement différentes (la réalité de la ville et celle des villages). De plus, la solidarité entre volontaires est d’autant plus importante, de ce fait, dans le cadre de mon travail, j’ai la chance également d’accompagner et de soutenir mes collègues dans leurs tâches. Par exemple, j’ai eu l’occasion de visiter une coopérative Agricole Caféière à Dondon ce qui m’a permis d’avoir une plus grande compréhension des actions menées par CECI-Uniterra, mais aussi d’échanger et de partager avec la population locale. Sans oublier la découverte d’un paysage magnifique !

En bref, le dernier mois a été pour moi une question d’adaptation autant au niveau professionnel qu’au niveau personnel, mais aussi une question de réapprentissage. C’est un sentiment assez étrange que d’êtres dans un pays qui nous est si familier, mais si différent à la fois ! Étant dans le nord du pays, je découvre une culture si riche et si distincte. Je découvre l’histoire d’un pays qui m’a vu naitre, mais qui m’était inconnue. Je redécouvre ces gens dotés d’une force de résilience qui ne peut que m’inspirer et me pousser à toujours donner le meilleur de moi autant au niveau professionnel, qu’au niveau personnel !

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.