Saint-Valentin à Léo

February 24, 2010 | Anne Marie, stagiaire, Burkina Faso, Réseau des Jeunes de la Sissili et du Ziro (RJSZ)

Pour la troisième fois consécutive, mon organisme hôte, le réseau des jeunes de la Sissili et du Ziro a organisé la célébration de la Saint-Valentin dans la ville.  La Saint-Valentin est une des activités génératrices de revenus pour notre organisme.

 

 

C’est une ancienne stagiaire en gestion théâtrale, Marie Claude qui a introduit la fameuse d’idée de célébrer le 14 février au réseau en 2007.   Et depuis chaque 14 février est célébré à travers la commune urbaine de Léo.

 

 

Dès le début de la semaine du 8 février, les bénévoles de notre association étaient chargés de distribuer les tracts de l’événement dans tout Léo et de prospecter pour une salle à louer durant la soirée dansante du 14 février. Les bénévoles avaient sollicité mon appui pour l’élaboration de l’affiche de l’événement.

 

 

Jusqu’au 12 février, l’association n’avait pas réussi à conclure un accord à l’amiable avec le bar branché de Léo.  Le prix proposé par le gérant était considéré comme exorbitant par le coordinateur de l’association, Azizou YAGO. Et durant le même jour, l’association a reçu un colis de l’organisme Projet de marketing social des condoms (PROMACO), en provenance d’Ouagadougou. PROMACO est un projet qui développe des campagnes de communication pour le changement de comportement dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA au Burkina Faso. PROMACO avait été sollicité pour parrainer ledit événement à travers de Madame Koné ALLIMATA,  une de mes collègues locales.  Ce colis était la preuve que PROMACO avait répondu positivement à notre requête de parrainage pour notre événement.  PROMACO nous a envoyé un lot de condoms masculins (un paquet de Prudence contenant quatre condoms) et féminins (un par paquet) et des calendriers à l’effigie de PROMACO.  Finalement, le samedi 13 février, les jeunes bénévoles avaient réussi à décrocher une autre place, le bar Les Délices du Palais.  

 

 

Au programme du 14 février, mon organisme hôte avait organisé deux matchs inter lycées.  Vers 15h, deux équipes féminines se sont affrontées : 2-1 en faveur de Grégoire Médel contre Saint-Jacques.  Vers 17h, deux équipes masculines se sont affrontées : 2-2.   Alors, l’école municipale et l’école provinciale se sont rendues jusqu’aux tirs au but.  Finalement, c’est l’école municipale qui l’a remportée.

Sur la place, des enveloppes surprises se vendaient comme des petits pains chauds, pour la modique somme de 100CFA. Soixante-quatorze ont été achetées par le public et contenaient divers lots tels que : condoms,  tee-shirts et chapeaux à l’effigie du Canada (ce sont ceux que j’avais apportés pour notre association), calendrier PROMAC, messages de prévention contre HIV/SIDA, etc.  Notre association a remis aux équipes gagnantes un ballon de football chacune.  Quant aux équipes vaincues, les joueurs ont été consolés par la distribution gratuite de contraceptifs.

Tags:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.