Je l’aime mon pays je l’aime

August 17, 2009 | Dominic, stagiaire, Washington Center

Comme le dit la chanson, je l’aime mon pays. Je suis rentré de Washington samedi soir après 10 merveilleuses semaines. C’était la première fois que j’habitais un autre pays. J’ai souvent voyagé, mais aller vivre, travailler et étudier dans un autre pays c’est différent. Et, bien que le Canada et les États-Unis soient deux pays qui ont beaucoup de choses en commun, je me suis parfois senti vraiment en pays étranger. Qu’il fait bon écouter la radio et la télé en français et converser avec des commerçants dans la langue de Molière!

Mais bon, j’ai fait un stage fantastique et noué des amitiés durables au pays de l’oncle Sam. Le Washington Center fourni des stages permettant d’intégrer le secteur politique sous plusieurs angles ainsi que des activités spéciales permettant d’entendre des conférences parfois très intéressantes. C’est un programme très chargé qui m’a tenu occupé pendant de longues journées. Je travaillais de 9 h à 18 h du lundi au vendredi comme stagiaire et j’avais des cours le jeudi soir nécessitant beaucoup de recherche pour produire un mémoire final comptant 38 pages. Chaque programme requiert aussi plusieurs activités et travaux scolaires à faire en plus du stage. Mon stage dans une firme de lobby m’a vraiment permis d’observer le processus législatif américain sous tous ses angles.

La ville de Washington compte plusieurs musées dont l’accès est gratuit en tout temps. Je vous suggère d’y passer quelques journées de fin de semaine, vous ne le regretterez pas. Si, comme moi, vous aimez la photographie, les monuments et lieux historiques de la ville ainsi que le ciel très souvent ensoleillé se prêtent à merveille à cette activité et ces lieux étaient souvent presque déserts le dimanche après-midi.

Quelques conseils pour les futurs stagiaires à Washington:
•    Si vous comptez utiliser le métro pour aller travailler et sortir la fin de semaine, je suggère d’acheter la weekly pass à 39,99 $ pour 7 jours de transport illimité sur le très lent métro de Washington.
•    Messieurs, si vous devez vous rendre à une réunion en complet à pied, enlever votre veston et marchez sur le côté ombragé de la rue, c’est beaucoup plus confortable. C’est maintenant un réflexe pour moi de savoir de quel côté de la rue marcher en fonction de l’heure.
•    Si vous empruntez la ligne rouge de métro pour voyager la fin de semaine, ajoutez 30 minutes supplémentaires au temps de transit normal. Ils réparent continuellement cette ligne pendant les fins de semaines depuis la catastrophe du 22 juin 2009 où 9 personnes ont perdu la vie dans un accident de métro sur cette ligne.
•    Rappelez-vous de finir votre café matinal à la maison, il est strictement interdit de boire ou manger dans le métro de Washington sous peine d’amende de 150 $ US!
•    Participez au plus grand nombre possible d’activités non obligatoires et de conférences où vous serez invités par le Washington Center, c’est là que vous ferez les meilleures rencontres.
•    Apporter toujours un parapluie de poche avec vous, les averses-surprises de fin d’après-midi sont fréquentes (et souvent, c’est le déluge), mais de courte durée à Washington.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.